SNCR - Réduction non catalytique sélective

Pour réduire les oxydes d’azote dans les gaz de fumée

Lors de la réduction non catalytique sélective (SNCR), l’urée réagit avec le monoxyde d’azote et le dioxyde d’azote nocifs contenus dans les gaz de fumée pour former de l’azote inoffensif  et de l’eau.

Les installations SNCR AGRO se composent essentiellement d’un réservoir de stockage pour l’agent réducteur et d’une station de dosage suivie d’une injection dans la zone de postcombustion du foyer. La quantité d’agent réducteur nécessaire est calculée à l’avance en fonction de la charge de la chaudière et corrigée à l’aide de la valeur de NOx mesurée.

Les buses d’atomisation mélangent l’agent réducteur à l’air d’atomisation. Les buses sont spécialement adaptées à la géométrie de la chambre de combustion afin d’utiliser au mieux l’espace de réaction.

L’installation de la technique SNCR permet d’atteindre une réduction maximale des valeurs de NOx de 70 % par rapport à la valeur initiale, pour une température de foyer de 850 à 950 °C et une puissance de 50 à 100 %. L’exigence d’une réduction supérieure à 70 % peut être atteinte par l’intégration d’un catalyseur.

Vous trouverez quelques-unes de nos références avec installation SNCR intégrée sur >> ici.

Représentation schématique SNCR

Partager l’article

LinkedIn
Facebook

Intéressé(e) ? – Contactez-nous !

Contactez-nous ! Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller sur vos projets et de les mettre en œuvre !

Chaleur et électricité issues du bois
Retour haut de page